Parenthèse douceur en Bourgogne

Alain DOIRE – Bourgogne Franche-Comté Tourisme

PARENTHÈSE DOUCEUR EN BOURGOGNE  

Véritable écrin de nature, la Bourgogne est une région de France engagée pour la biodiversité, à travers des efforts faits notamment sur la préservation de l’environnement et l’économie des ressources naturelles. Si le massif du Morvan fait partie des sites incontournables à ne pas manquer, cette fois-ci évadez-vous à travers les chemins de Bourgogne entre espaces protégés, réserves naturelles et parc régional d’exception. 

Il suffit d’un voyage pour aimer la Bourgogne. Préparez-le en cliquant ici.

La Bourgogne hors des sentiers battus 

Coup de cœur : l’œnotourisme en Bourgogne 

S’immerger dans la vie bourguignonne passe par la découverte des vignobles de la région. Après tout, quoi de plus enchanteur que de mettre un pied dans ce que le terroir local fait de plus beau : le vin. En plus de vous emmener à travers les vignes et ses mystères, l’œnotourisme est une invitation à la rencontre des petits producteurs et des terres de Bourgogne, pour un séjour marqué d’authenticité. 

Pour faire un tour dans cet univers grandiose, la Route des Grands Crus de Bourgogne est idéale. Il s’agit là d’un véritable pèlerinage à travers 31 villes et villages, dont Beaune, Nuits-Saint-Georges (où vous trouverez une charmante épicerie éco-responsable : la Ferme Fruirouge) et Fixin, et qui font d’elle la plus renommée de l’hexagone. Sur 60 kilomètres (dont de nombreux faits de pistes cyclables), partez à la découverte de caves et de châteaux prestigieux comme le Domaine Gavignet et le Château de Pommard, en prenant le pouls de la nature typique de Bourgogne. Vous apprendrez alors à comprendre les Climats, ces parcelles de terre de vigne, propres à la région et classées au patrimoine de l’UNESCO. 

NIEVRE TOURISME x FMR TRAVELBLOG

Autre jolie façon de vivre une échappée belle dans le terroir local, la Voie des Vignes est toute trouvée. Cette voie de vélo longue de près de 90 kilomètres est le chemin rêvé pour découvrir les vignobles les plus réputés de Bourgogne. Et, belle surprise, de plus en plus de vignerons sont labellisés bio, durables ou agriculture raisonnée. Laissez-vous alors tenter par une dégustation de vins bio au Domaine Rion ou bien par une visite de chai en bois au Château de Santenay. Le cadre naturel de l’expérience promet d’être inoubliable. Pour une excursion clé en mains, vous pouvez aussi faire confiance à Active Tours. Au programme, 4 jours de circuit à vélo entre vignes et villages. 

Pittoresques et dépaysants, 2 petites villes bourguignonnes pleines de charme 

Cluny, petite ville d’histoire 

Gorgée d’anecdotes historiques et empreinte d’une atmosphère douce comme on voudrait en rencontrer plus souvent, la petite ville de Cluny est un des coups de cœur de We Go GreenR. Ce village à la démarche éco-responsable poussée fait de son mieux pour préserver les ressources du quotidien en faisant des séances de plogging ! Dans cette cité qui nous vient pourtant du Moyen-Âge, on peut s’immerger dans l’ambiance d’époque. Ruelles pavées, enceintes fortifiées et surtout une célèbre abbaye, Cluny est un bond dans le temps. Les amoureux de vieilles pierres seront ravis, et ce n’est pas tout ! Car Cluny ce n’est pas uniquement de beaux monuments, c’est aussi de délicieux jardins où il fait bon se promener. Notre petit secret ? S’installer au jardin de la Roseraie au pied de la Tour Ronde, et prendre le temps de vivre avec un bon pique-nique fait maison ! Découvrir l’authenticité du village devient alors un moment des plus doux, aussi apaisant que gourmand. 

 

Alain DOIRE – Bourgogne-Franche-Comté Tourisme

 

La Puisaye, village de Colette

Célèbre romancière du 19ème siècle, Colette est l’auteure de classiques littéraires tels que Claudine à l’école ou encore Chéri. Si la femme est connue dans toute l’Europe, son village de naissance l’est un peu moins, il s’agit de La Puisaye ! Véritable bulle de nature à l’état pur, le pays natal de l’auteur est réputé pour abriter de nombreuses zones naturelles protégées. On pense alors à l’Etang de Gaudry ou au Marais d’Andryes mais ce n’est pas tout ! La Puisaye est une terre de tradition potière, à l’histoire riche et au patrimoine insoupçonné. On ira alors à la découverte de la tour sarrasine, le bassin du lavoir couvert de la Gerbaude mais aussi la Maison natale de Colette qui est désormais classée. La Puisaye est aussi le lieu de manifestations culturelles réputées comme la Fête de l’Art à la Poterie ou les nombreux festivals de musique qui se tiennent à différents moments de l’année et qui ravissent les voyageurs.

Les coins nature qu’on adore 

Le Parc national de forêts 

Rien que le nom du lieu promet un moment hors du commun. Dans ce parc national qui est le premier du genre en métropole, ce ne sont pas moins de 242 000 hectares qui offrent aux voyageurs une bulle de nature sauvage. Les passionnés d’histoire vont se plaire puisque le lieu est aussi une zone archéologique riche qui abrite de nombreux vestiges du Moyen-Âge… Mais plus qu’un simple parc, il s’agit d’un territoire où la nature est reine. Alors voici notre petit tips pour les promeneurs : des centaines de kilomètres de petites rivières courent à travers l’immensité du parc. Près de ces ruisseaux, vivent des espèces rares comme le chat forestier ou encore les cigognes noires, qu’il est assez unique de pouvoir apercevoir à l’état sauvage. Armez-vous de patience et de jumelles pour observer discrètement les charmes de la vie de la forêt. Il n’y a plus qu’à se laisser porter par la nature.  

La Loire Bourguignonne 

Plus qu’un lieu remarquable, la réserve naturelle de la Loire Bourguignonne est un véritable enchantement. Le territoire, animé par les méandres du fleuve, vit au rythme de l’eau. Le tout crée des paysages à couper le souffle. Entre arbres immergés, marais éphémères et bancs de sable blanc, la nature a repris ses droits. Puisqu’ici la pluie et le beau temps font le décor, la particularité du lieu réside dans le fait que chaque saison offre un panorama unique. Au printemps, les pétales rouges de petites fleurs locales sont un aller-simple pour la savane africaine. En été, plages sauvages et galets donnent l’illusion d’une île perdue au milieu des flots, quand en hiver les animaux viennent hiberner en toute tranquillité. Pour apercevoir ces merveilles de la nature, un sentier longe la réserve et permet de ne pas perdre une miette de la vie paisible de la Loire Bourguignonne. On vous conseille de la faire à vélo, pour découvrir le lieu sous toutes ses coutures. 

my destination

Moment détente en Bourgogne 

Découvrir la Bourgogne en bateau, à pied ou à vélo 

Guillaume Robert-Famy

Les canaux de Bourgogne 

La Bourgogne est bercée par les eaux. Canal du Centre, Canal du Nivernais, Canal de Bourgogne… Tous ont beaucoup de charme. En les arpentant on fait la rencontre de pêcheurs amarrés au port de plaisance, on peut y manger une bonne glace au coucher du soleil l’été ou bien se laisser bercer par les flots le temps d’une sieste à l’ombre des arbres l’après-midi… Mais pour les plus audacieux, le tourisme fluvial est une façon originale et éco-consciente de découvrir la région. Petits bateaux, pénichettes et pourquoi pas même jolies barques à faire naviguer sans avoir besoin de permis, les canaux de Bourgogne vous réservent bien des surprises. Et pour ceux qui préfèrent avoir les pieds sur terre, il existe des voies piétonnes et cyclables qui permettent de faire un tour au bord de l’eau, à l’ombre des arbres. De vrais moment de détente en perspective. 

La Route 71 

Fière représentante de la Bourgogne du Sud, la Route71-Bourgogne du Sud est une invitation à la découverte de lieux incontournables de la région, comme la Roche de Solutré, mais aussi de coins plus intimistes comme le château fort médiéval de Marguerite de Bourgogne. Au fil des kilomètres (que l’on peut facilement parcourir à vélo), on découvre un patrimoine très riche, ainsi qu’un terroir préservé. Profitez d’une halte pour échanger avec les locaux. Ils seront enchantés de vous conter l’histoire de leurs terres, de partager avec vous un moment gourmand autour d’une table ou bien même de vous guider vers les meilleures activités de la région.

On se régale en Bourgogne 

De l’entrée au dessert, en Bourgogne les papilles ont de quoi faire ! Le grand classique du genre est le bœuf bourguignon, ce ragout de viande braisée a pour particularité de mijoter dans une délicieuse sauce aux légumes et au vin rouge (de Bourgogne évidemment !). Servi généreusement dans la région, il n’y a rien de plus réconfortant après une journée d’excursions qu’une belle assiette de bœuf bourguignon bien chaud. 

Pour finir le repas sur une note sucrée, c’est le pain d’épices qu’il faut choisir ! Véritable tradition culinaire locale, rares sont les artisans qui ont chéris leurs recettes d’antan et pourtant, ce sont bien-sûr celles-ci qui sont les meilleures. Entre parfum de miel, d’épices chaudes et surtout d’anis, la dégustation est à elle seule un voyage vers l’enfance. 

Slowlife en Bourgogne 

Les adresses d’exception We Go GreenR 

Un cor de ferme en pleine nature

Le retour à la nature et le besoin d’un séjour plein d’authenticité sont comblés dans ce gîte typique de la région. Ici c’est le respect de l’environnement qui compte et pour cause : le cadre de vie de l’établissement est tout simplement grandiose. Parfait pour une parenthèse déconnexion en tribu, c’est aussi le pied-à-terre idéal pour découvrir toute la générosité de la Bourgogne. 

We Go GreenR adore : 

  • Les 7 hectares de verdure qui entourent le domaine. 
  • Pouvoir faire un stage de permaculture sans se prendre la tête. 
  • L’atmosphère pleine d’authenticité du lieu. 
  • L’histoire du gîte, ancien cor de ferme remis au goût du jour par ses hôtes.  

 

Nos hôtes racontent leur région 

Annette, hôte We Go GreenR nous parle de sa région : « Quand on parle de la Bourgogne, on pense tout de suite à la gastronomie et au vin alors que pour moi c’est surtout la nature, notamment dans le parc régional du Morvan, où je me trouve. Même s’il n’y a pas la mer, le territoire se distingue par sa nature préservée, il n’y a pas d’agriculture intensive donc les forêts ont été protégées, et à la fois c’est un territoire assez proche des grands axes.

 

Le plus joli village de la région, pour moi c’est Noyers-sur-Serein, c’est un joli village médiéval très bien préservé qui vaut le détour ! Mais si l’on veut découvrir des spots secrets, je conseille le lac de Saint-Agnan, aussi appelé « le petit Canada », c’est un lac très préservé. Il n’y a pas d’infrastructure, juste le silence et la nature.

 

Concernant les spécialités de la région, on pense tout de suite à l’incontournable bœuf bourguignon, mais je ne le cuisine plus car je suis végétarienne. Donc un autre plat typique est le Crapiau du Morvan, c’est une galette salée qui peut se faire avec ou sans viande, donc adaptable à tous les goûts. Enfin pour moi, devenir hôte c’est l’occasion d’accueillir, de partager et de transmettre mes valeurs qui sont liées au développement durable et à la préservation de la biodiversité. »

 

La Bourgogne vous tente ? C’est une très jolie région ! Envie de plus d’inspiration voyage ? Découvrez notre article sur l’Auvergne ou encore sur Saint-Cirq-Lapopie !

Et pour d’autres adresses d’exception engagées, rdv sur wegogreenr.com !