Le massif du Vercors

LE MASSIF DU VERCORS

Le massif du Vercors est un massif montagneux des Préalpes, à cheval sur les départements français de l’Isère et de la Drôme, culminant à 2 341 mètres d’altitude au Grand Veymont.

Paysages à couper le souffle, nous avons écris dans cet article tout ce que vous pourrez découvrir lors d’un séjour dans le Vercors. En tout cas, nous, ça nous fait envie !

 

SA FAUNE ET SA FLORE

Dans le Vercors, beaucoup d’espèces nordiques ou méridionales, des hautes montagnes ou des falaises cohabitent sur ce territoire.

Le Massif est connu pour ces nombreux troupeaux de moutons, bien évidemment car c’est un milieu montagnard. Mais également, c’est une partie de la France ou résident encore quelques loups, espèce pourtant en voix de disparition dans notre pays.

Crédit @Michel THOMAS

 

Le massif du Vercors possède la flore la plus riche et la plus variées des massifs préalpins. De la Lavande à l’Edelweiss, aux 61 espèces d’orchidées, on recense 1500 espèces de plantes, richesse liée à la variété des milieux.

Des forêts différentes se succèdent le long des pentes en fonction du sol, du climat, de l’exposition, on y rencontre charmes, chênes, hêtres, sapins, épicéas, pins à crochets… Le massif du Vercors, vieux de 23 millions d’années et essentiellement constitué de roches calcaires, est un lieu où dominent plateaux et falaises abruptes, forêts et gorges.

Vous allez donc vous régaler de ses magnifiques paysages, qui paraissent parfois tout droit sortis de films. C’est un cadre ressourçant et dépaysant, qui est préservé au maximum.

Crédit @Geoffrey Nicolas

 

SA SPÉCIALITÉ

Le bleu du Vercors-Sassenage, anciennement bleu du Vercors ou bleu de Sassenage, est un fromage à pâte persillée de la région Rhône-Alpes élaboré avec du lait de vache. Il est une des rares AOP française fabriquée au cœur d’un Parc Naturel Régional.

Il est connu pour être doux, crémeux, et avec un léger gout noisette. De quoi faire un bon repas dégustation !

Crédit @Maréchal fraîcheur

 

À FAIRE OU À VOIR

Trek de 2 nuits dans le Vercors

L’objectif est de boucler le périple en 3 jours. Il faut savoir qu’au début de la randonnée ça monte pas mal, mais une fois sur le plateau vous pouvez souffler un peu car tout est plat.

  • Pour commencer, vous partez de Corrençon pour aller à Jasse-du-Play, ce qui peut durer environ 6 heures.

Corrençon en Vercors est un village qui semble être au porte d’un désert. C’est comme si on quittait la civilisation en s’enfonçant sur le chemin qui mène dans le parc du Vercors.

  • Ensuite, vous pouvez vous arrêter à La cabane du Jasse-du-Play pour la première nuit en Bivouac.
  • Arrivés à Jasse-du-Play, vous vous dirigez ensuite à Darbounouse, en passant par les cols.

Vous traversez le magnifique paysage qu’est le plateau du Vercors puis passez le col du Pas-de-la-Ville.

L’eau est rare dans cette contrée, les quelques sources sont quasiment sèches, alors préparez une quantité suffisante d’eau.

  • Puis, pour la deuxième nuit sur place vous pouvez bivouacer dans la « cuvette » de Darbounouse, aux abords d’une source.
  • Le lendemain est votre dernier jour de périple. De Dabounouse vous retournez à Corrençon, ce qui equivaut à 4 heures de marche environ.

 

Si d’autres randonnées vous intéressent, le site Altituderando répertorie les 18 plus belles randonnées à faire dans le Vercors dans cet article.

Visiter des vestiges de La Résistance

Si vous êtes intéressés par un peu d’histoire et de culture française, à Vassieux-en-Vercors se trouve le musée de la Résistance.

On y trouve également des vestiges qui sont deux types de planeurs d’assaut utilisés par la Wehrmacht pour des opérations militaires spéciales en 1944. Ils sont situés en bordure de la nécropole où reposent des victimes des combats qui se déroulèrent dans et autour de Vassieux. D’autres vestiges sont exposés dans le village même.

Louer un âne

Il est très commun de un âne pour faire votre ascension du Vercors. Notamment au village de St Martin. L’âne vous sert à porter vos affaires si vous en avez besoin, car le haut plateau est non accessible en voiture. Il vous tient aussi compagnie. Il y a une véritable communion et des échanges avec l’âne. Il devient votre compagnon de route, et il faut s’en occuper : le brosser, le nourrir, faire attention à ce qu’il soit bien hydraté. Il n’est pas juste utile, il est aussi là pour vous faire vivre une expérience immersive et inoubliable.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette pratique, vous trouverez des informations ici.

Crédit @Geoffrey Nicolas

 

QUOI METTRE DANS VOTRE SAC

Avant de partir, assurez-vous d’avoir mis de bonnes chaussures de marche. Avoir des ampoules douloureuses pendant votre visite du Vercors, non merci !

  • Nous le précisons mais vous vous en doutez, il vous faut 1 tente pour 2 personnes, pour une bonne nuit de sommeil.
  • 1 sac de couchage minimum 0 degrés, même en été ! Durant la nuit, les températures sont très basses.
  • 4 litres d’eau (minimum!). Le massif est calcaire, il y a donc peu de sources d’eau. Nous vous conseillons de planifier votre trajet en fonction de celles-ci.
  • Une lampe torche. Oui parce que la nuit, il fait tout noir… On sait, c’est étonnant !
  • 1 couteau suisse.
  • De quoi manger, c’est important.
  • Un chapeau ou une casquette pour les jours ou le soleil tape.
  • Un bon appareil photo, pour capturer la beauté des paysages.
  • Et bien évidemment, apportez votre bonne humeur ! Vous visitez l’un des plus grands parc naturel régional de France, souriez. 🙂

 

En attendant de savoir quel voyageur vous êtes, pourquoi ne pas vous lancer dans la randonnée cette année? Le Vercors est parfait pour tous les niveaux, débutants et confirmés. A but sportif ou simplement récréatif, ce massif est pour sûr un très bel endroit pour passer un week-end découverte.

 

Let’s Go GreenR <3

Leave a Reply

Your email address will not be published.